Portrait

Portrait: Hilary Charlesworth

50469f5e55

Hilary Charlesworth
Australian National University

[EN below]

  • Pourquoi travaillez-vous dans les études (juridiques) féministes, genre, LGBTQIA etc.? Quel est le déclic qui vous y a amené-e?

J’ai pris connaissance de l’existence des théories féministes vers la fin de mes études, alors que j’étudiais le droit à Harvard [NdlT : au niveau Master]. Ces théories m’ont permis de mieux comprendre les expériences que j’ai eu dans le cadre de la pratique du droit, que ce soit le pourquoi du si peu de femmes juges dans les cours et tribunaux ou encore celui de l’inadéquation des réponses fournies par le droit aux violences faites aux femmes.

  • Quels sont les enjeux et les obstacles de votre recherche dans ces domaines?

Je crois qu’une version simplifiée, pour ne pas dire simpliste, de la pensée féministe a à présent été absorbée par les institutions internationales. Le problème demeure donc de trouver les moyens et les manières de comprendre cette pensée dans toute sa complexité et de telle sorte qu’elle puisse fournir des réponses adéquates à la diversité des situations vécues par les femmes.

  • Quels sont vos projets de recherche futurs?

Je m’intéresse actuellement aux attaques faites aux droits des femmes sur la base de notions telles que « les valeurs traditionnelles » ou « la protection de la famille. » Des résolutions reprenant ce vocabulaire sont adoptées dans le cadre du Conseil des droits de l’homme et j’aimerais comprendre leur origine, leur possible impact et certaines de leurs implications.

  • Une citation ou une oeuvre d’un-e auteur-e féministe, genre, LGBTQIA etc. (ou critique) que vous voudriez faire découvrir?

« Ce que l’on croit comprendre doit être compris encore et encore, dans toutes ses dimensions et avec, chaque fois, ce sentiment renouvelé du choc de la découverte. » Marion Milner, An Experiment in Leisure (1937)

 


 

  • Why do you work in the field of legal feminist, gender, LGBTQIA etc. studies? What reason or defining moment led you to these fields of research?

I encountered feminist theory quite late in my studies, while I was a graduate student at Harvard Law School. It allowed me to understand my experiences in legal practice with new insights, everything from why there were so few women judges to why the law was not good at responding to violence against women.

  • What are the stakes and the challenges that you face in your research in these areas?

I think that a certain, simplified, form of feminist thinking has become absorbed in international institutions. The problem is how to understand feminist thinking in more complex ways and in ways that respond to the diversity of women’s situations.

  • What are your future research projects?

I am interested in moves against women’s rights that are developed under the rubric of ‘traditional values’ or ‘protection of the family’. We see such resolutions being adopted at the UN Human Rights Council and I would like to understand their provenance and their apparent resonance and implications.

  • Please share a quote or the title of a piece by a feminist, gender, LGBTQIA etc. (or critical) studies author you would like others to get to know.

“Everything that one thinks one understands has to be understood over and over again in its different aspects, each time with the new shock of discovery” Marion Milner, An Experiment in Leisure (1937)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s