COP21

COP21: les droits humains oubliés et du droit plutôt mou, mais une structure satisfaisante de l’accord final

Amnesty International faisait état de son inquiétude le 10 décembre sur l’opposition de certains états dont la Norvège, l’Arabie Saoudite et la Norvège à l’inclusion des droits humains dans le texte final de l’accord.

Malheureusement, la version finale ne comporte aucune mention d’eux.

Pour Le Monde, il s’agit, plus globalement, d’un accord, quoique historique, peu contraignant et qui fait la part belle à l’approche par la différenciation.

Quant à la structure juridique de l’accord, le Prof. Jorge E. Viñuales en propose (ci-dessous) une première représentation schématique bien utile, illustrant son indéniable cohérence.

Vinuales_COP21 Agreement chart

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s